Petite Histoire intéressante : En ce moment je suis en discussion avec une Start Up qui vient vers moi car elle a une invention qu’elle veut  vendre à un grand Groupe, elle n’a pas de brevets et ses contacts avec les cabinets de brevets lui donnent un devis moyen  de 3500€  pour faire un brevet  soit  plus de 10 fois minimum par rapport à ce que je demande

Ils m’ont contacté par le site et voyant ce que je demandais   , bien sur leur confiance s’est émoussée , ils réfléchissent , car s’il prennent le cabinet de brevet, qui a pignon sur rue c’est bien, mais ils risquent  la  faillite de leur boite, et le mot « risque » est un mot faible

  • Voici les arguments que je leur ai donnés :

J’ai travaillé au CEA comme ingénieur Docteur sur a conception  de produits pointus , que je n’ai pas le droit de divulgué même retraité, jai passé le CEIPI et devenu chef de la cellule de

Propriété Intellectuelle (adjoint au Dir)

les petites « boites » ont cependant  peur des Cabinets de brevets qui noient la Technique dans un imbroglio juridique et quand on leur demande d’expliquer, pour la plupart ils répondent, « faites nous confiance »   vous n’êtes pas juriste. En effet  ceux qui rédigent chez eux sont le plus souvent des avocats , Compétences Technique. !!!    Quand j’aide à rédiger un brevet  je demande:

  • L’On me comprenne
  • L’ On me critique
  • L’On accepte uniquement quand tout est clair

De plus je me suis mis comme tout le monde à savoir « formater » une demande brevet pour :

Un dépôt en ligne à l’INPI en ligne, ce qui est obligatoire depuis le 1e janvier 2019, mais pas si évident que cela  pour un novice

Share This